Vie du club

Interview du président

25 mars 2022

Avant la présidence, quel a été votre parcours dans le football ?

Tout d’abord ma carrière dans le foot se résume à l’US Novillars (avant la fusion) puis à l’ERN où j’ai fait toute ma carrière. Entre l’âge de sept ans, où j’ai signé ma première licence de joueur, jusqu’à aujourd’hui, j’ai occupé quasiment « tous les postes ». De l’encadrement des équipes de jeunes, puis celui des équipes réserves en séniors, je suis devenu un membre actif du bureau en 2010 puis arbitre en 2012.

En tant que joueur, j’ai eu la chance d’appartenir à la génération qui a vu naître la fusion, et j’ai vécu de belles saisons chez les jeunes dans les diverses compétitions régionales avec pour principales faits d’armes la participation au premier tour fédérale de la Coupe Gambardella, la victoire en coupe Mougin (en Juniors/U18).

Plus tard, en arrivant en sénior, j’ai eu le bonheur de participer au retour du club en DH, niveau que nous n’avons quasiment plus quitté depuis près de 25 ans.

J’ai terminé ma carrière de joueurs dans les équipes réserves avec notamment un beau parcours en équipe B avec une accession suivie de plusieurs maintiens en PH avant de finir entraineur-joueur en équipe C.

Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir Président du club ?

À vrai dire je n’étais absolument pas prédestiné à le devenir et c’est quelque chose que je n’avais pas vu venir. Le club a traversé plusieurs années délicates après la première expérience en CFA 2 et plusieurs membres du club (dirigeants, joueurs, etc…) m’ont convaincu que j’avais toute la légitimité et je me suis laissé tenter.

En revanche je n’aurais jamais pensé que j’occuperais toujours le poste huit ans plus tard.

Votre objectif principal pour le club ?

À court terme, je réclame l’union sacrée, la mobilisation générale de la part de nos séniors pour arracher le maintien de nos trois équipes. Toute autre résultat serait un sévère coup d’arrêt et nous obligerait à revoir nos objectifs à moyen terme. Aujourd’hui, peu importe la manière, sur les terrains, je veux voir des hommes, des guerriers, nous avons tous besoin d’enfiler le bleu de chauffe et de se faire mal ensemble!!! J’espère donc que les prochaines semaines seront synonymes de redressements de nos équipes.

Chez les jeunes, le Groupement Jeunes Doubs Centre Foot va recevoir le label ESPOIR FFF dans quelques semaines, preuve que le travail entamé il y a près de 10 ans, et consolidé depuis 2015, porte enfin ses fruits.

Dans quelques semaines nous en saurons davantage sur les contours de la saison prochaine mais comme nous le prônions déjà en 2014 (à mon arrivée à la présidence), la patience devra rester de mise, « Rome ne s’est pas faite en un jour » parait-il. J’entends par là que quelque soit l’issue de cette saison, l’Entente Roche-Novillars est dans une période de transition entre deux générations. Nous aurons encore besoin de compter sur quelques anciens pour bâtir les fondations de « l’équipe de demain ».

Votre plus beau souvenir dans le club ?

J’ai vécu beaucoup de beaux souvenirs, mais celui qui me vient en premier, c’est la montée en DH (R1). Cette dernière victoire de la saison à Devecey, au soir de la dernière journée de championnat restera mon plus grand souvenir de joueur. Avoir pu partager cette fête avec l’ensemble des fans du club, des hommes qui ont œuvré à la réussite de la fusion, des familles historiques, fut un pur bonheur. Cerise sur le gâteau, nous étions une bande de copains, avec 90% de l’équipe formée au club, tout ce dont je rêve pour le futur.

Comment voyez-vous l’ERN dans cinq ans ?

Idéalement, depuis que je suis devenu Président, ma volonté est de maintenir le club au meilleur niveau régional pour l’équipe fanion et de retrouver le niveau ligue pour la réserve. La troisième équipe doit évoluer au meilleur niveau possible pour pouvoir être un tremplin à nos jeunes qui ont besoin d’un peu plus de temps pour terminer leurs progressions.

Chez les jeunes, j’aimerais que nos équipes à 11 (U15 à U18) évoluent autant que possible au niveau Ligue mais nous n’avons aucune volonté de faire de l’élitisme et nous garderons notre politique actuelle en cherchant à faire évoluer un maximum de nos effectifs en compétition chaque week-end pour permettre à chacun(e) d’évoluer à son niveau.

Dans les équipes de l’École de Foot (U7 à U13), les notions de plaisir et d’apprentissage doivent rester les principales valeurs à inculquer à nos jeunes.

Je pense en cela que le travail et les valeurs mises en place depuis près de 10 ans et poursuivis actuellement au sein du Groupement Jeunes Doubs Centre Foot vont le bon sens.

 

Autre objectif, nous souhaitons, dans une de catégories, développer et installer durablement une section féminine au sein du club. Et nous n’aurons pas d’autres choix que de mettre en place des actions pour attirer de nouvelles pratiquantes (portes ouvertes, détections dans les écoles, création de tournois…)

Enfin, je n’oublierai pas d’avoir un mot pour le Challenge des Étoiles, événement ô combien important et symbolique à mes yeux. Nous fêterons avec deux ans de retard la 5ème édition d’ici quelques semaines, et nous ambitionnons de le faire grandir pour en faire d’ici quatre ou cinq ans un tournoi incontournable dans la Région.

 

Pour contribuer à atteindre tous ces objectifs, nous comptons accélérer la formation de nos éducateurs en interne et nous invitons toutes personnes de l’extérieur motivées, intéressées et qui croient en notre projet à nous rejoindre. J’espère dès la saison 2022/2023 avoir un ou deux apprenti(s) en BMF afin de poursuivre notre structuration. J’ai bon espoir également que la toute nouvelle pelouse synthétique qui doit voir le jour d’ici à l’entame de la saison prochaine apportera un nouveau souffle, un nouvel élan positif car comme chacun le sait, sans ambition, on finit inlassablement par régresser.

Votre rôle dans cinq ans au sein du club ?

Je suis un bénévole et rien n’est gravé dans le marbre. Je l’ai dit tout à l’heure, je ne pensais pas rester Président tout ce temps alors difficile de savoir où je serai dans cinq ans. Je pense que « mon affection » pour le club n’est plus à prouver alors si ma santé me le permet, et si mes enfants y sont toujours sociétaires, il y a des chances que je sois toujours un membre actif.

D’ici là mon souhait sera de le guider du mieux possible car nous sommes à nouveau dans « un tournant ». D’abord parce que la pandémie de Covid19 a énormément chamboulé et déréglé les habitudes et il va falloir se réinventer pour assurer une nouvelle pérennité financière. Puis, parce que la génération qui a fait les beaux jours de l’ERN depuis mon arrivée à la présidence a besoin de l’arrivée de nouveaux jeunes joueurs ambitieux. Je vais donc m’atteler à négocier ce virage, mais je n’y parviendrai pas tout seul. Je compte donc sur le soutien des équipes en place actuellement, ceux que j’appellerai « les fidèles », dirigeants, éducateurs, mais aussi sur les parents et les sociétaires actuels pour créer l’ERN de demain.

Un mot pour la fin ?

Je ne peux pas terminer cette interview sans formuler mes remerciements.

Je commencerai par ma famille qui me soutient au quotidien et qui accepte beaucoup de choses et sans quoi rien ne serait possible.

Merci évidemment à toutes les personnes qui œuvrent chaque jour, chaque semaine sur, ou au bord des terrains pour permettre aux jeunes et aux moins jeunes d’exercer leur passion du ballon rond.

Je n’oublie évidemment pas de remercier nos collectivités locales qui ont toujours répondu favorablement à mes sollicitations depuis huit ans, et la réfection prochaine du terrain synthétique en est la preuve.

Et enfin, le plus important, un énorme merci à tous nos partenaires privés, petits ou grands qui sont indispensables à la pérennité et au développement du club. J’espère d’ailleurs en cela que la création et le développement du Club ’Entreprises du Pays Rochois que nous prônons permettra la mise en place d’un réseau solide qui servira les intérêts de nos partenaires et leur permettra de faire des affaires pour valider notre devise « gagnant/gagnant » que je vante lors de chaque négociation.